www.griote.tv

DECES DE MANU DIBANGO : LES ARTISTES FEMININES RENDENT HOMMAGE A UNE LEGENDE

Elles l’ont accompagné en tant que choristes, collaboratrices et grandes fans.

La diva Queen Eteme, a reçu un choc face à la nouvelle du décès du baobab Manu Dibango, ce 24 mars 2020. La soliste à la voix extraordinaire a passé quatre années de tournées à travers le monde avec Papa Manu, en tant que choriste. Elle lui a rendu un hommage sur sa page Facebook ; «Parfois …Mêmes les mots ne suffisent pas…Tant la séparation est brusque….Et la douleur insoutenable…. Pour cette flamme que tu as ravivée au fil des temps. Pour ces générations que tu as forgées et formées. Va en paix PAPA MANU… ».

www.griote.tv

Louise Edimo pour sa part a sorti un vieux cliché qui lui rappelle les «plus belles pages de son histoire», dit-elle. Elle a pour l’occasion, fait plusieurs publications dont une, portée sur le choix du titre «Sango Yesu Christo». Elle y a rajouté un commentaire des plus émouvants. « De toute la richesse Musicale de Manu Dibango, j’ai choisi Sango Yesu Kristo pour dire combien PARTIR était quelque chose de très douloureux pour MANU DIBANGO. ». Une chanson qui lui permet de réveiller bien de souvenirs «Après le décès de Bruno Coquatrix, l’Olympia avait organisé un grand concert pour lui rendre hommage… Manu, sans son saxophone m’avait demandé de l’accompagner. Tous les musiciens présents saisissaient l’occasion pour jouer leur dernier tube. Manu dans toute sa noblesse s’est assis au piano pour jouer Sango Yesu Kristo. La salle entière s’est tenue debout!!!! ».

www.griote.tv

Toujours dans ces hommages bien mérités du virtuose Manu Dibango, il y a celui de Gaelle Wodje, plus jeune que les deux artistes femmes citées plus haut. Elle aussi a eu la chance d’accompagner Manu Dibango lors de ses spectacles au Cameroun. « Nous sommes durement éprouvés…Je n’ai pas de mots…pas de force. » a-t-elle écrit. Elle a rencontré Manu Dibango pour la première fois en 2010 et depuis lors, elle est devenue «sa fille». «Nous avions une relation très particulière», a-t-elle confié à notre rédaction. D’ailleurs pour la tournée de la francophonie aux Etats-Unis, Manu lui a produit une lettre de recommandation. C’était dit-elle, son « papa d’adoption ».

www.griote.tv

Et puis dans cette liste d’hommages au féminin, comment ne peut citer la sortie très remarquée d’Angélique Kidjo ? Une icône de la musique qui célèbre un monument, avec des mots aussi sincères que transperçants. «Cher Manu Dibango – Officiel, tu as été toujours là pour moi depuis mes débuts à Paris sur l’album Logozo jusqu’à cette répétition de #soulmakossa il y a juste deux mois pour la préparation de mon dernier concert. Tu es l’authentique Géant de la musique africaine et une personne si belle et si forte.». Son message a été repris et commenté sur diverses plateformes.

www.griote.tv

Manu Dibango est né le 12 Décembre 1933 à Douala au Cameroun, il est mort ce 24 Mars 2020 des suites du Covid-19. Il était un artiste mondialement reconnu, dont l’instrument de prédilection était le saxophone. Une légende s’en est allée.

Clarence YONGO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 Commentaires

  1. Luc Yatchokeu

    Florence Titty? Sissy Dipoko?

    1. Griote Admin

      Pas de message de leur part. Juste un changement de photo de profil.

Top