www.griote.tv

DOUALA : UNE FEMME ACCUSE UNE AGENCE DE VOYAGE DE LUI AVOIR EXTORQUÉ LA SOMME DE 4 760 000 FCFA

Nathalie pensait avoir trouvé le moyen facile pour l’immigration Canada, mais depuis qu’elle a versé la somme exigée, son interlocuteur ne lui répond plus.

Abusée et escroquée, c’est dans l’espoir d’être écoutée que la victime s’est rendue ce mercredi 23 novembre 2022 dans les locaux de GRIOTE Tv. Elle dit avoir versé la  somme de 4 760 000 Fcfa à l’agence  ‘’Pacific Expert Voyages’’ située à Douala au quartier Japoma. La victime est aujourd’hui à une année sans nouvelle du suivi de son dossier et sans diplôme.

Nombreux de jeunes Camerounais tentent d’exercer diverses activités à l’étranger et pour ce faire, entrent en contact avec des entreprises facilitatrices de voyages à l’étranger. Mais les résultats sont entre autres, escroquerie et abus de confiance. L’une d’elles crie aujourd’hui à l’arnaque à grande échelle après avoir déboursé d’énormes sommes d’argent, sans avoir trouvé satisfaction.

Nathalie a fait le déplacement depuis Buea …

La ville où elle réside pour nous conter son histoire, digne d’un film d’experts en arnaque.

Un cauchemar que lui fait vivre le nommé Frédéric Herman Tossoukpè alias ‘’Le Béninois’’ à la tête de l’agence de voyage Pacific Expert Voyages qu’elle avait sollicitée il y a deux ans. C’est une connaissance qui la met en contact avec cet homme.

«Il me parle donc de cette agence et il me rassure qu’elle est très fiable. Il m’a parlé de cette agence entre 2017-2018… Au départ je n’étais pas intéressée parce que je me disais que ce sont des choses qui finissent toujours mal mais, quand je perds mon travail en 2020, c’est ainsi qu’il m’en reparle et d’un commun accord dans sa boutique à Buea on décide d’appeler M. Herman puis, prenons rendez-vous pour une rencontre le 18 aout 2020 à Douala.».

Rassurée, elle décide de faire confiance à l’agence et de poursuivre la procédure pour le voyage au Canada sans toutefois s’imaginer que le rêve finirait par devenir un cauchemar qui mettra des années.

«Je verse 250 000 Fcfa pour ouverture de dossier. Quelques jours après  1 350 000 000 Fcfa pour le premier versement de sa commission. Il me dit qu’il faut l’équivalence des diplômes, je lui donne mon Baccalauréat jusqu’à la Licence et certains certificats que j’ai eu entre temps. L’équivalence c’est 200 000. Après l’équivalence il me dit qu’il faut que je me prépare pour le test de langue et qu’il sera mon professeur. ».

Après cet argent versé, la jeune dame nous raconte que les frais de visites médicales et du reste de la commission se sont suivis. Au total, après que cet homme a  gagné sa confiance, ce sont 4 760 000 Fcfa pour son voyage au Canada qui ont été versés pour la procédure complète.

Après réception de l’argent, Frédéric Herman Tossoukpè devient subitement homme d’affaires très occupé et enchaine les faux rendez-vous, nous explique Nathalie.

«Il me dit quelques temps après que je dois toujours rester près du téléphone car, à tout moment je pourrais aller faire la biométrie à Yaoundé. Mars arrive il me dit que certains sont passés avant moi raison pour laquelle mon dossier a un peu trainé … Avant qu’il ne soit porté disparu, j’ai visité ses bureaux à Douala au quartier Japoma et la-bas j’ai aperçu mes dossiers dans une enveloppe.».

A bout de souffle, Nathalie dépose une plainte  à la gendarmerie de Yassa, mais il est difficile de mettre la main sur l’accusé.

Quelques temps plus tard, le sieur Toussoukpe décide de son côté de porter plainte en «m’accusant de vouloir le saboter », déclare Nathalie. La jeune dame se retrouve aujourd’hui non seulement sans dossier pour son voyage au Canada, mais aussi sans passeport, diplôme et attestation. Elle réclame la somme de 4 760 000 Fcfa, est menacée de mort. Mais malgré les menaces, elle a créé un groupe avec d’autres victimes pour la dénonciation.

www.griote.tv

Nous contactons une autre victime …

«J’ai engagé une procédure pour voyager en Ukraine quand la guerre a commencé. Je partais là-bas comme étudiante et j’ai avancé 700 000 Fcfa à Pacific Expert Voyages Sarl et puis j’ai fait plusieurs tours là-bas. Après il m’a dit qu’on a annulé la procédure. Après une grosse pression il m’a donnée 300 000fcfa et depuis, il a voyagé sans rembourser mes 400 000fcfa restants. ».

L’accusé ne serait donc plus au Cameroun, mais poursuit ses activités. En effet, après enquête de nos journalistes sur le terrain, nous constatons que l’agence a été transformée en boutique puis mise en location. Sur les lieux, le prénom Frédéric suscite des rires étouffés des voisins qui parlent de «son palmarès d’arnaqueur 5 étoiles ». D’ailleurs nous apprenons que c’est la police qui a dégagé les effets de l’agence de ces locaux il y a trois semaines,  du fait des multiples plaintes.

Pourtant, Pacific Expert Voyage a une page Facebook qui est bel et bien fonctionnelle. Nous avons tenté de contacter le numéro local qui y est inscrit en vain. Nous avons même laissé un message en tant que journaliste mais n’avons reçu aucune réponse.

Nos équipes restent sur cette enquête et reviendrons dès que de nouveaux éléments apparaitront.

Anne Babeyaka

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!
Top