FÉMINICIDE: LA PREMIÈRE VICTIME DE CRIME CONJUGAL DE L’ANNÉE 2024 ENREGISTRÉE À YAOUNDÉ

Une jeune femme a péri sous les coups de son conjoint à Yaoundé ce samedi 13 janvier 2024. 

Owona Ngah Sylviane Cécile, 26 ans, a été sauvagement bastonnée hier vendredi 12 janvier 2024 au quartier Ekounou par son conjoint, le nommé Declan Kwibeth Bati. La violence des actes de celui qui partageait sa vie a conduit à une hémorragie interne qui, aujourd’hui a emporté la victime internée à l’hôpital d’Efoulan.

« J’ai vu ce couple hier du côté d’Ekié carrefour non glacé effectivement ce gars venait de taper sur cette fille au point où elle a perdu connaissance tout cela devant leur boutique mais quelques temps après elle a repris ses esprits et j’ai moi continué »,

raconte une dame ayant vécu la scène.

D’après les premières informations reçues, le couple se disputait par rapport à une boutique nouvellement acquise grâce à l’argent d’une tontine que la jeune femme venait de bouffer, associé à un modeste soutien de son conjoint. Sauf que ce dernier voulait que son nom figure sur le titre de propriété dudit commerce au détriment de celui de sa conjointe. Ainsi a éclaté une dispute ayant abouti aux violences physiques, ensuite une hospitalisation, puis au décès de Sylviane Cécile.

Le mis en cause qui aurait l’habitude de la frapper est actuellement en fuite et activement recherché par les éléments du commissariat du 14e arrondissement de Yaoundé.

Cecile comme on l’appelait était fille unique à sa mère et laisse un garçon de 2 ans. La famille de la victime est dans la consternation.

C’est le premier cas de féminicide lié aux violences conjugales que nous enregistrons cette année 2024. Il faut également souligner que depuis le début de l’année deux femmes ont arraché la vie de leur compagnon au Cameroun.

Chanelle NDENGBE 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!
Top